Feu de peinture


Elle tremblait de froid dans l’igloo qu’elle venait de construire pour s’abriter. Luttant de ses doigts engourdis contre les attaches de son sac, elle sortit une feuille de papier et un pinceau. Difficilement, elle dessina un feu, jusqu’à ce qu’il soit suffisamment bien réalisé. Il se mit alors à émettre une douce chaleur, et elle se pelotonna tout contre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *