Catégorie : Saynètes

  • Broyer du noir

    Joëlle rentra chez elle, posa son manteau et ses clés et passa dans son petit salon. Elle s’approcha rapidement de la machine. Elle se saisit d’un long tuyau, et le brancha d’un coup sur sa nuque. Elle s’allongea dans le canapé avant d’actionner l’interrupteur. La grande machine toussota quelques fois avant de se mettre à […]

  • Un point de bascule

    La préparation, sur son plan de travail, au milieu de nombreux ustensiles étranges, glougloutait. C’était l’aboutissement de très longues recherches, et le mage était sur cette étape depuis plusieurs heures. Il s’essuya le front en soufflant un peu avant de continuer ses manipulations. Mais soudainement, la mixture en profita pour réagir, elle trembla quelques secondes […]

  • Le café

    Pour bien commencer la journée, il se prépara un bon café bien chaud. Avec un petit sourire satisfait, il s’installa bien confortablement sur sa chaise avant de porter sa tasse à ses lèvres. – Oh, non ! s’exclama-t-il avant de commencer à fondre.

  • La pause

    Il poussa un soupir avant de continuer pendant quinze minutes son travail sur son ordinateur. Puis, assez soudainement, il jeta des regards suspicieux autour de lui. Voyant que personne ne le regardait, il repoussa son ordinateur, et s’enfonça dans sa chaise. Celle-ci l’avala d’un coup, et il disparut, laissant un poste de travail vide derrière […]

  • Non létal

    Il épaula son fusil et visa soigneusement, avant de presser la gâchette. La soldate en face se figea. Son visage se décomposa lentement, tandis qu’elle làchait son arme. Elle tomba à genoux avant de fondre en larmes. Elle resta là longtemps, prostrée en pleurant. Lui rechargea son fusil à tristesse pour tirer sur quelqu’un d’autre.

  • La madame de feutre

    Il était un tableau blanc sur lequel vivait une madame. Elle s’appelait Jadeline, et elle était faite de feutre, et toute plate, mais elle était heureuse. Elle était surtout heureuse parce qu’elle avait son chien, Snoopy. Ils jouaient souvent ensemble, et après ils se faisaient de gros câlins. Et là, Snoopy, lui lèche le visage. […]